Arthey: un festival mais pas que…

Agroécologie, accueil champêtre et cohésion sociale: trois pôles que la coopérative de Rhisnes veut associer.

Arthey: un festival mais pas que…
Derrière un cadre d’exception et un événement qui, dès sa 2e édition, rencontre un succès hors normes, les Jardins d’Arthey déploient toute une série d’activités. ©ÉdA – Jean-Pol SEDRAN

Ce festival des plantes comestibles n’est, en fait, qu’une part des activités menées par les Jardins d’Arthey, une coopérative à finalité sociale qui a vu le jour voici deux ans. Si on se réfère aux objectifs visés, la coopérative veut associer 3 pôles. Le premier porte sur l’agroécologie. Celle-ci se traduit par une activité de maraîchage sur le domaine mais aussi via diverses formations en agroécologie et en permaculture.