Moors c’est presque 60 buts en 5 saisons à Walhain

Les repreneurs de Walhain doivent acter une première mauvaise nouvelle: Clément Moors a décidé de ne pas prolonger son bail aux Boscailles.

S.B.

«Je n’ai pas senti qu’ils tenaient absolument à ce que je reste. Je pense pourtant disputer une bonne saison mais je ne cache pas être un peu sceptique sur le projet énorme qu’ils annoncent. Je suis content d’apprendre que leur intention était de me conserver mais je préfère prendre les devants.» Présent à Walhain pour la cinquième saison entre ses intermèdes au RJ Wavre, Clément Moors aura certainement marqué le Wallonia de son empreinte. «Walhain est le club de mon cœur. Y avoir été capitaine cette saison fut un sommet. Je suis triste de partir mais je reste très ambitieux.» À 29 ans et à quelques jours d’accueillir son premier enfant, Clément Moors a décidé d’opter pour la continuité, pas loin de son domicile de Perwez, en s’engageant à Meux où il retrouvera son ami Antoine Palate. «Meux est un club familial, dans la continuité de Limal et Walhain. J’ai rencontré là-bas des gens accueillants, sympas, ambitieux et très optimistes. Le coach Marco Casto me voulait absolument. Meux est sauvé et veut être plus fort la saison prochaine avec les trois quarts de l’équipe qui ont déjà prolongé.» Pour la première fois depuis qu’il joue au foot, Clément Moors quittera donc le BW. Il aurait pu s’engager à Hoeilaert, Rebecq, Braine, Diegem ou encore Ciney qui l’ont également contacté «mais la stabilité a primé.» Suspendu dimanche, il n’aura pas droit à ses adieux aux Boscailles mais il pourra en tout cas quitter Walhain avec le sentiment du devoir accompli. «En m’engageant à Walhain, j’avais pour objectif d’inscrire plus de buts qu’à Limal où j’en avais inscrit 51. J’en suis à 58…»