On ne touche pas aux taxes additionnelles

On a beaucoup parlé d’argent au conseil communal de jeudi soir. On a également beaucoup ergoté sur divers points inscrits à l’ordre du jour.

Jean-françois Lahaut

Il y a des jours comme ça où l’on est animé par une irrésistible envie de titiller les gens qui nous entourent, avec lesquels on travaille ou bien avec lesquels on siège, par exemple, dans un conseil communal. Est-ce l’approche de la nouvelle lune qui pousserait certains à se montrer plus loquaces que d’habitude? Ou simplement une certaine exaspération due au sentiment de ne pas être suffisamment écouté? Quoi qu’il en soit, ce jeudi soir, il y avait de l’ambiance dans la salle du conseil communal bruyérois.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.