Un local devenu nécessaire

Le Syndicat d’initiative vient de prendre possession de son nouveau local. Il était temps?

J.L.
Un local devenu nécessaire
Inauguration Syndicat d'Initiative ©ÉdA

Oui, ce local était devenu nécessaire. Nous n’avions qu’un bout de couloir auparavant. Maintenant, on va pouvoir accueillir le public dans de bonnes conditions, présenter nos publications, nos activités, etc. Ça va nous offre une belle visibilité.

Les Bruyérois étaient-ils demandeurs d’une telle structure?

Oui. Il y avait une réelle attente en ce domaine. Désormais, les Bruyérois auront accès à toutes nos publications, ce qui n’était pas le cas avant, et ce faute de place. Maintenant nous pourrons discuter avec eux, etc.

Comment fonctionne le Syndicat d’initiative?

Actuellement, nous sommes cinq bénévoles à nous relayer ici les lundi, mercredi et jeudi après-midi, ainsi que le samedi matin. L’idéal serait d’avoir quelqu’un qui serait engagé à mi-temps.

Quels sont vos projets à court terme?

Pour cette année, nous allons organiser une exposition sur le mouvement des populations en 14-18 à La Bruyère. Elle se déroulera du 11 au 27 novembre prochains dans la salle située à côté de notre local. Nous aimerions aussi continuer nos publications et présenter, deux ou trois fois par an, une exposition de peintures, de photographies, etc.