De l'alimentaire en passant par Monaco

Au calme dans sa villa lovée au coeur du village de Meux, François-Xavier Despret effectue un retour aux sources. Chimiste de formation, il s'est vite retrouvé aux quatre coins du monde comme commercial dans le secteur alimentaire. De fil en aiguille, il a été engagé chez Philips en 1998, lors de la grande époque de la reconnaissance vocale. Le soufflé retombait en 2001. Avec une petite équipe, il partait développer un projet pour Monaco téléphone. « En 2005, on a revendu la société. » Avec mon collègue Sander Kruger nous avons décidé de nous relancer dans ce nouveau projet. ça nous permettait aussi de renter chez nous, moi à Meux, lui au Pays-Bas. Avec la vidéo-conférence, ils se voient tous les jours...