Houyet: le merci de l’Américaine Henriette à celle qui l’a cachée durant la guerre (vidéo)

Une Américaine, Henriette Schlachter, était à Mesnil, jeudi, pour redire merci à Julia Pierre, qui l’a cachée pendant la guerre.

P.W.
 Devant la tombe de Julia, l’émouvant merci d’Henriette Schlachter à sa marraine qui l’a sauvée des griffes nazies.
Devant la tombe de Julia, l’émouvant merci d’Henriette Schlachter à sa marraine qui l’a sauvée des griffes nazies. ©ÉdA – Florent Marot

Une intimiste cérémonie patriotique. Sans faste mais solennelle, elle pourrait retentir à l’international, par le courage qu’a eu une femme ordinaire de Mesnil Saint-Blaise à l’endroit d’une petite fille juive qu’elle ne connaissait pas, en pleine Seconde Guerre mondiale. Un acte d’humanité, de solidarité et d’amour apte à interpeller toutes les générations.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.