Des Mesnilois revanchards

Avant-derniers, les Mesnilois, revanchards, accueillent Sorée, dont l’objectif est d’assurer au plus vite son maintien. "Le score du match aller (11-0) en dit long sur notre déconvenue.

P.C.

Ce fut le pire match de la saison. Physique, envie, combativité, rien n'y était, rappelle le T1 local Daniel Golinveau. Je mettrai un terme définitif à ma carrière à l'issue de la saison, après avoir coaché dans les provinces du Luxembourg et de Namur. Je ne garde que de bons souvenirs. Je retiens également qu'avec "mes p'tis clubs", nous avons accédé à trois reprises à la Coupe de Belgique. Ma plus grosse déception vient d'Anseremme, où malgré l'accès à plusieurs reprises au tour final, nous ne sommes jamais arrivés à monter d'un échelon. Je laisse le soin à mon fils Frédéric d'y finaliser le travail que nous avions accompli ensemble pendant quatre ans."