Houyet: l’aide, ça se prend, mais certains ont du mal à l’accepter

Face à la catastrophe naturelle qui a touché le village d’Houyet, la solidarité a soufflé. Mais certains ont du mal à se laisser aider.

Pierre Higuet
Pas insensible
Houyet: l’aide, ça se prend, mais certains ont du mal à l’accepter
La solidarité s’est rapidement organisée. ©ÉdA

Propriété communale, la salle Sainte-Cécile est désormais une véritable ruche, remplie de matériel de première nécessité et de denrées alimentaires. Les personnes sont accueillies par du personnel souriant. Ici, tout est fait pour que les sinistrés puissent passer un peu de bon temps avant de retourner sur leur chantier. Au passage, ils sont invités à se servir. «Il y a un vieux monsieur qui est venu chercher des chaussures, il n'avait plus rien à se mettre aux pieds. », confie une bénévole.