Au mariage, il manquait... le curé

Les mariés, la famille et les amis ont trouvé close la porte de l’église d’Houyet. Le curé ne s’est jamais présenté. Il a fallu improviser, sur le parvis.

Emmanuel Wilputte
Au mariage, il manquait... le curé
mariage sans curé à Gedinne ©EdA

Lindsey Chiliade, Dany Decolnet et les invités à leur mariage, se souviendront longtemps de l’événement. Tout avait bien commencé, samedi après-midi, avec les noces civiles en la maison communale d‘Houyet. À 14h45, le bourgmestre Yvan Petit unit officiellement les amoureux. Le temps de signer les registres, de boire une coupe de champagne et 40 minutes plus tard, le convoi nuptial se dirige vers l’église, pour la célébration religieuse, programmée vers 15h30, 16 h au plus tard. Le curé avait prévenu qu’il aurait sans doute un peu de retard, car il célébrait un autre mariage juste avant, à Wanlin.