Tournée au château d’Arville, la nouvelle série d’Amazon ramène le mythique cheval Black Beauty

Beyond Black Beauty est une série qui se déroule dans le milieu de l’équitation en partie tournée en Belgique. L’équipe est au château d’Arville pour huit jours.

Bertrand LANI
 Une centaine de personnes prennent part au tournage qui se déroule actuellement dans l’enceinte du château gesvois.
Une centaine de personnes prennent part au tournage qui se déroule actuellement dans l’enceinte du château gesvois. ©Fred Moisse /Amazon

Pour la toute première fois de sa longue histoire, le château d’Arville accueille un tournage. Et quel tournage. Il s’agit d’une superproduction menée par Amazon. "Ici, c’est une vraie fourmilière, commente Mme de Liedekerke, la propriétaire des lieux. Il y a une centaine de personnes chez moi. C’est envahissant mais c’est aussi très amusant."

Beyond Black Beauty, c’est le titre de cette série dont la diffusion est prévue sur la plateforme de streaming concurrente de Netflix courant 2023. Le château d’Arville, connu entre autres pour l’organisation d’un célèbre meeting équestre, n’a pas été choisi par hasard. "La série évoque le parcours d’une jeune afro-américaine qui fait de l’équitation et dont l’objectif est de participer aux Jeux Olympiques", raconte Mme de Liederke. Le rêve de la jeune cavalière, Jolie Dubois (incarnée par Kaya Coleman) est mis à mal lorsque sa mère choisit de quitter ses écuries belges pour un ranch de Baltimore.

Concours Arville
©Fred Moisse

Une visite il y a 6 mois

La propriétaire du château d’Arville explique avoir été contactée par la production, il y a environ 6 mois.

"Elle est venue visiter le domaine ainsi que d’autres endroits dont l’école d’équitation de Gesves. Et puis je n’ai plus rien entendu jusqu’il y a un mois. L’équipe a alors confirmé sa venue chez moi."

Avant de débarquer en Belgique au grand galop, Amazon a déjà bouclé les dix premiers épisodes de Beyond Black Beauty outre Atlantique, au Canada. "Ils sont arrivés mercredi dernier et ils ont commencé à tourner ce lundi. Cela devrait durer huit jours. Le timing est minuté puisque d’autres scènes sont prévues ailleurs, au palais du gouverneur de la Province de Liège, notamment", conclut Mme de Liedekerke.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...