Avec au bout, l’émotion pour un "Grand" champion

Terminer deux fois le Dakar en deux participations autour du top 50 reste une performance, mais il n’y pas que ça…

m.s.
Avec au bout, l’émotion pour un "Grand" champion
Deuxième et dernier podium final au Dakar pour Mikaël Despontin, qui n’y reviendra plus, cette fois c’est juré… ©DAKAR 2022

Il est presque né avec un guidon entre les mains et possède un palmarès d’enduriste à faire pâlir pas mal de participants à ce Dakar. Et si sa grande carcasse atypique et unique en fait, à 45 ans, un dinosaure de la moto sur cette épreuve impitoyable, Mikaël Despontin garde toute sa modestie au moment de monter, ému, sur le podium final à Djeddah. Il est venu sur cette édition avec l’envie de partager son expérience, son vécu. Et il y est parvenu aussi de façon magistrale, grâce à la magie du multimédia qu’il manie avec aisance. Aussi bien que sa moto.