Gesves : le défi de GEM, sans José Paulet

Les sept élus GEM prônent démocratie et transparence. Pour eux, plus question qu’un seul homme décide pour tous.

Freddy GILLAIN
Gesves : le défi de GEM, sans José Paulet
Les membres de GEM, hors José Paulet, ont structuré le groupe. ©ÉdA

Vendredi soir lors d'une conférence de presse, le porte-parole du groupe GEM (Gesves de mieux en mieux), Simon Lacroix, a expliqué que, depuis plus de deux ans, le groupe a entrepris une réflexion sur sa manière de fonctionner, refusant que le pouvoir soit détenu par une seule personne, José Paulet, «qui décide sans transparence ni concertation». Des «abus de pouvoir» qui ont été très néfastes pour le groupe, pour sa cohésion et son travail, pour sa motivation, sa survie.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.