Un budget voulu réaliste mais critiqué

Quatre heures et demie d’une réunion au menu chargé, mercredi. Budgets communal et du CPAS, taxes et la mobilité en priorité.

Freddy GILLAIN
Un budget voulu réaliste mais critiqué
Des nouvelles infrastructures avec un terrain synthétique, un des gros projets prévu au budget. ©ÉdA – 501122588206

Au cours de ce dernier conseil communal de l’année, le bourgmestre Martin Van Audenrode a présenté les grandes lignes du budget. À l’ordinaire, les recettes à l’exercice propre sont de 9 675 638€ pour 9 663 839€ de dépenses, soit un boni de 11 799. Avec le mali des exercices antérieurs, le boni global est de 8 126€. Pour le bourgmestre, il s’agit de budgets maîtrisés et réalistes. Les dépenses du personnel, elles, sont en hausse de 48 000€. Celles de fonctionnement augmentent de 178 000€, dont 93 000€ pour la coopération au développement mais entièrement subsidiée. Comptons encore 11 000€ pour la crèche de Sorée et 5 000€ pour la Pichelotte.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.