Des projets plein la tête et les jambes

Cet Everesting n’est pas réservé qu’aux cyclistes amateurs, puisque plusieurs pros l’ont déjà réussi. Comme les Australiens Richie Porte (Trek-Segafredo) et Cameron Wurf (Team INEOS), qui l’ont réalisé sur le Col de la Madone, en France, dans la foulée du… Tour de France, l’an passé.

J.G.

Ou encore l’ancien pro Jens Voigt qui l’a fait pour une bonne cause. Celui de Sébastien Warègne a été un bon test en vue de sa future participation à la Transcontinentale Race. «Ce sera autre chose, il faudra enchaîner sur plusieurs jours, en dormant très peu pour être dans les temps», précise-t-il. Pour continuer à rester motivé ces prochaines semaines, l’athlète namurois a d’autres pistes. «J’ai d’autres projets en tête, avance-t-il. Je ferai peut-être la semaine prochaine le Tour de la Province de Namur.» Pas les cinq étapes de la course organisée par le Royal Namur Vélo, qui va nous manquer cet été, mais une longue sortie à vélo. «L’idée, c’est de faire le tour en longeant la frontière de la province de Namur, détaille celui qui a pris une pause carrière pour voyager mais va bientôt reprendre son boulot. D’après l’itinéraire que j’ai tracé, cela ferait 420 kilomètres. En Flandre, Maxim Pirard a fait le tour des frontières de toute la Flandre. Moi, je me dis que je me lancerai peut-être ensuite dans un projet du Tour de la Belgique, en suivant toutes les frontières. Mais ce serait en mode voyage.»