Faulx: «J’ai voté pour, par bon sens»

Du côté de Faulx, la réforme est vue d’un bon œil, le président Philippe Lomba l’a confirmé lors du vote. «C’est une question de bon sens, précise-t-il.

B.J.
Thomas BASTIN

En faisant des séries de 14 équipes, le CP aura nettement plus facile pour caser les matches remis, puisqu’il y aura plus de week-ends sans compétition. De plus, selon moi, il y a cinq ou six équipes qui ont un niveau correct en P4. Le reste, c’est du folklore. Souvent, les rencontres se terminent sur des scores fleuves. Enfin, il y a aussi la problématique des arbitres en P4. Ils se font de plus en plus rares.»