L’école provinciale d’équitation au pas

Les élèves de la 3e à la 7e formés aux métiers du cheval ont quitté le site, laissant les rênes à la palefrenière et à leurs professeurs.

Catherine Dethine

Spécifique de par les formations qu’elle dispense, l’école provinciale d’élevage et d’équitation de Gesves a aussi pour particularité de placer ses élèves en totale immersion. Un tableau qui, depuis le 13 mars, date des dernières décisions gouvernementales, a radicalement changé.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.