VIDÉO | Un Gesvois signe un «hymne à l’humour» pour les Diables

«Petits mais costauds»: la devise et l’hymne des Diables imaginés par l’artiste gesvois Jean-François Viot. Quand il met sa perruque jaune...

Samuel Husquin

Une trompette frondeuse qui ravive la flamme «Mexico 86», une batterie-tambour qui pourrait accompagner quelques marcheurs en perdition de la Sainte-Rolande, des paroles «grand-jojesques»... La tactique des «Dribblés» semble imparable au moment d'aborder la coupe du monde des chansons foot. A la pointe, on retrouve le Gesvois Jean-François Viot. «Tout est parti quand la chanson de Damso s'est ramassée le carton rouge de la fédération. Sur Facebook, j'ai balancé que c'était quand même pas trop compliqué de faire une chanson pour les Diables. Et les copains m'ont mis au défi...» «Petits mais costauds» est donc né au printemps.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...