Un repas de solidarité

Le projet Solidarité Mangombo a été lancé par Marcelline Herinckx-Kiziba, en 2007. Il y a près de 20 ans qu’elle vit à Faulx-Les Tombes. Elle n’avait jamais eu la possibilité de retourner chez elle, en République démocratique du Congo. Elle a mis sur pied un projet qui a permis de rassembler des produits de première nécessité comme des vêtements, des jouets pour un orphelinat et des couvertures pour une léproserie, à Kinshasa. Du matériel a également été envoyé pour une briqueterie artisanale. L’aide financière apportée à un petit groupement de cultivatrices leur a donné la possibilité d’agrandir la superficie des cultures et de commencer un petit élevage. Le troisième volet des actions menées est l’amélioration des infrastructures des ateliers de couture, de cordonnerie et du travail de la malachite. Elles abritent un groupement de handicapés physiques. C’est pour développer ce dernier projet qu’un repas africain, préparé gracieusement par Éric Delizée, de Mise au vert, a été organisé à l’école communale de l’Envol, à Faulx-Les Tombes.

F.G.
Un repas de solidarité
FGGESVESFLTREPASSOLIDARITEMARCELLINE120317 ©ÉdA – 10837353236

Pour pouvoir envoyer ce matériel, Marcelline a déjà organisé plusieurs manifestations, comme un souper moambe, un concert de chorales, deux spectacles animés par le conteur Pie Tshibanda. Plusieurs familles gesvoises ont également proposé de prendre en charge la scolarité d’un enfant d’école primaire, par le biais d’un versement mensuel. Ils sont dix, aujourd’hui, à bénéficier de cette aide. Beaucoup de monde donc à cette nouvelle action. Pour la bonne cause.¦

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.