De l'or pour l'ancien échevin

Il y a un peu plus de 50 ans, le professeur Roger Matagne a invité à danser la soeur d'un de ses élèves. Ils ne se sont plus quittés.

Freddy Gillain
De l'or pour l'ancien échevin
11781873 ©© EdA

Il croyait que c'était la copine de son élève. C'était sa soeur. Ce fut le coup de foudre.

C'est ce qu'a rappelé le bourgmestre José Paulet, accompagné de l'échevine Céline Hontoir, du sénateur Philippe Mahoux et du conseiller Paul Fontinoy.

Roger Matagne est né le 1er janvier 1936. Celle qui allait devenir son épouse, Madeleine Henin, est née un 24 mars. C'était la fille de Camille Henin, secrétaire communal à Barvaux-Condroz.

Ils se sont mariés le 7 juillet 1960. Un an plus tard, première naissance d'un fils Alain. En 1963, deuxième fils puis Nathalie qui a fait la joie de la famille en 1965. Le couple a sept petits-enfants.

Roger a toujours été passionné par le foot et a quasiment exercé tous les postes à la Royale Étoile sportive gesvoise. Il a aussi joué à Méan, puis à Gesves.

Le bourgmestre a rappelé qu'avec Roger Matagne, les troisièmes mi-temps étaient parfois plus difficiles à négocier que certains accords politiques.

De 1966 à 1980, Madeleine Henin a été secrétaire-comptable chez Dohet, puis aux bois Humblet à Naninne et enfin au restaurant de la Pichelotte.

Après l'école normale de l'État de Nivelles, où il a obtenu le diplôme de régent scientifique, Roger a effectué plusieurs intérims, avant de débarquer à l'école moyenne de l'État, le lycée René Bouchat. Pendant 33 ans, il y a été enseignant et directeur.

Encore conseiller communal

En politique, Roger Matagne s'est présenté dès 1964 et a été conseiller communal de 1971 à 1976. Après la fusion, il a été conseiller du CPAS, puis échevin en 1983. Il est toujours conseiller communal de la majorité.

La musique classique, la lecture et la famille occupent le quotidien de Madeleine tandis que le jardinage reste l'apanage de son époux.

Fort ému, Roger Matagne a remercié les autorités communales et sa famille.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.