Création d'un quartier durable à Sierpont

Un quartier durable au lieu-dit Sierpont ? La majorité le voudrait mais la minorité réclame la plus grande prudence.

Le conseil a observé quelques instants de silence à la mémoire de Joseph Lefèbvre, décédé, conseiller communal pendant trois mandats depuis 1971.

Longue discussion concernant une convention proposée par le BEP pour la réalisation d'un schéma de structure et l'assistance à maîtrise d'ouvrage, afin de créer un quartier durable au lieu-dit Sierpont. Benoît Debatty (IC) et Philippe Hermand ont prôné la prudence dans ce dossier. Ils trouvent dommage qu'on démolisse une zone verte alors qu'il y a d'autres endroits où on peut construire. Cécile Barbeaux (Écolo) voudrait qu'on fasse l'état des besoins en matière de logements, avant de se lancer. L'échevin André Verlaine et le bourgmestre José Paulet ont défendu le dossier, rappelant que le maître-mot reste la mixité au niveau social. Pour le bourgmestre, « chaque année est une perte pour la commune ». Il a insisté sur les nombreux avantages d'une telle vente de terrains communaux.

Programme d'égouttage

Avant ce point, le conseil a désigné par 15 voix contre une, Francis Collot comme représentant communal au conseil d'administration de l'ASBL Les plus beaux villages de Wallonie, en remplacement d'Adrien Mertens, démissionnaire.

Le conseil s'est aussi penché sur le programme triennal qui fixe la priorité, pour 2010, à l'égouttage de la rue de la Sapinière pour un montant estimé à 477 466 ?. Deux dossiers en 2011, la réfection et l'égouttage de l'impasse des Merles, à Faulx - Les Tombes, et rue du Chaurlis. Il restera en 2012, la réfection et l'égouttage au fond du Hainaut, à Faulx-Les Tombes. Le montant total est estimé à 1 400 534 ?.F. G.