Le réchauffement climatique change les odeurs qui déboussolent les animaux: des scientifiques lancent l’alerte

Le professeur François Verheggen (Gembloux Agro-Bio Tech) cosigne avec des confrères anglais et allemands un article-alerte : le réchauffement climatique menace la communication intra – et inter-espèce. Avec tous les effets en cascade qui en découlent.

Alexis Seny

Heureux qui communique, pourrait-on dire à la vue des travaux de François Verheggen, professeur de zoologie à Gembloux Agro-Bio Tech (Université de Liège), spécialiste de l’éthologie, l’étude du comportement animal, mais aussi des parfums des plantes qui sont autant de messages envoyés vers l’extérieur.