Doische double son capital à Gembloux

Situées en bas de tableau, avec trois points en poche, les formations de Gembloux et de Doische misaient beaucoup sur leur duel pour réaliser une bonne opération, ce dimanche.

Michel Boreux

"C'était un match à six points, entre deux équipes qui se connaissent pour être montées ensemble de P2", reconnaît le coach visiteur, Philippe Plun, qui a vu ses ouailles s'imposer en trois manches (15-25, 21-25, 20-25). "On devait pourtant composer avec quelques absences: deux blessées, une autre retenue par le travail et deux dont le pass était rouge. J'ai fait appel aux deux meilleures joueuses de notre P2: Tiffany Simon, qui a disputé tout le match au centre, où elle n'avait jamais évolué, et Pauline Servotte, qui est entrée au cours du troisième set. Et les filles ont bien négocié les débats, en étant très concentrées. On vise le maintien et, à la limite, une victoire 2-3 aurait déjà été bénéfique. Mais prendre les trois points, qui plus est en déplacement, cela fait une fameuse différence."