Grosse prestation belgradoise

C’est dans le money-time que les visités ont augmenté la pression défensive pour reprendre un avantage définitif. Car pendant la majeure partie du match, l’écart a joué à l’élastique. Si les Liégeois tiraient les premiers, les Mariembourgeois avaient la réponse facile et même si quelques ratés sous l’anneau les maintenaient simplement à hauteur (14-14), ils parvenaient par la suite à passer en tête. Toutefois les visités s’assuraient une bonne période de domination pour reprendre le contrôle et, sur un 10-0 à l’entrée du troisième quart, ils prenaient option (63-45). À la force du poignet, les Fagnards grignotaient leur retard et plaçaient les visités en plein doute. Le piétinement prenait fin quand Mitchell sortait de sa coquille et remettait les siens sur orbite. J.M.

J.M.

Huy 85 - Mariembourg 75