17 millions € pour ancre r la recherche à Gembloux

La Faculté Agro-Bio-Tech va se doter d’un centre structurel de recherche. Un ambitieux programme à l’horizon 2015 qui confirme son ancrage gembloutois

Bruno MALTER
17 millions € pour ancre r la recherche à Gembloux
faculté agrobiotech ©faculté agrobiotech

Trois ans après sa fusion avec l’ULG, la Faculté Agro-Bio-Tech n’est pas à l’agonie. Au contraire, le nombre de ses étudiants a augmenté et l’institution gembloutoise vient d’entreprendre un ambitieux projet de refonte complète de son pôle de recherche. Elle va se doter d’un centre structurel de recherche, à l’exemple de l’ULG qui possède déjà deux beaux fleuronsavec le Giga, dédicacé à la recherche médicale et le centre de recherche du Cyclotron.