Éole a semé le trouble dans la majorité

Le cadre de référence éolien a été approuvé, mercredi soir à Gembloux. Mais les propos de Philippe Grevisse ont fait tanguer la majorité Bailli-Écolo.

Bruno MALTER

Une approbation tempérée par l’abstention d’un conseiller Bailli dans la majorité, un non ferme dans les rangs de la minorité. Les chiffres, dans toute leur sécheresse, traduisent mal l’incroyable retournement de situation qui s’est produit mercredi soir quand le conseil communal a été invité à approuver le cadre de référence éolien de Gembloux.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.