Gedinne : les Gland’houilles au Pays de la vannerie, une exposition à vivre en famille

Jusqu’au 6 février, la Maison Languillier (au 6, de la place du même nom) accueille du beau monde. Originaire de Bièvre, Catherine Piraux s’est passionnée pour la vannerie, il y a une dizaine d’années. C’est au Centre Les Fauvettes – YWCA (Young Women’s Christian Association) de Louette-Saint-Pierre qu’elle a fait ses premiers pas en travaillant le rotin. Catherine voulait progresser, elle a alors décidé de s’inscrire à l’atelier de vannerie animé par Gilles Durmois à Linay, près de Carignan (France) et qui se tient deux fois par mois. Depuis quatre ans, l’élève est devenue professeur puisqu’elle anime des stages à Louette-Saint-Pierre une fois par mois. Elle propose ses réalisations sur sa page Facebook Catherine Huybens Piraux.

Étienne WANLIN
 Maruska Fontaine et Catherine Piraux exposent leurs œuvres à la Maison Languillier.
Maruska Fontaine et Catherine Piraux exposent leurs œuvres à la Maison Languillier. ©ÉdA – 60429019220

Les matières premières, elle les trouve principalement dans la nature, à proximité de chez elle. Elle travaille le saule, l’osier blanc pelé, l’osier rouge belge, le purpuréa ou encore occasionnellement le cornouiller. Catherine ne fait pas dans le classique, elle cherche à sortir de l’ordinaire, en essayant de relever les défis que ses enfants ou d’autres personnes lui lancent: des paniers originaux pour chien en forme d’os par exemple, les tipis pour chats, des réserves à pommes de terre ou à oignons, etc.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...