Tarifs en hausse à l’abattoir communal

Le bourgmestre Vincent Massinon a expliqué qu’il était nécessaire de revoir les tarifs à la hausse pour combler le déficit de l’abattoir et en assurer l’avenir à court et moyen termes.

É.W.
Tarifs en hausse à l’abattoir communal
L’abattoir communal de Gedinne. ©ÉdA

Les frais de fonctionnement et de contrôle Afsca sont de plus en plus importants. Le bourgmestre souligne également que les prix actuels sont en dessous de ceux de la concurrence. Les redevances établies pour les exercices 2021 à 2025 tiennent compte du type d’abattage (bouchers et particuliers ou bio) et des animaux à abattre. Un tarif différent est appliqué pour les abattages lors de la Fête du sacrifice.