Des bois pour plus d’un million

Comme l’a expliqué l’échevin en charge des Forêts, Pierre Rolin, la crise liée aux attaques de scolytes n’est pas terminée.

É.W.

En ce qui concerne les particuliers, le DNF (Département de la Nature et des Forêts) envoie un courrier aux propriétaires afin qu’ils agissent au plus vite pour lutter contre la pullulation des scolytes. Pour les marchands, rien n’était encore prévu. Une modification des clauses particulières du cahier des charges pour la vente de bois marchands vient donc d’être approuvée.