La restauration d’un retable du XVIe siècle inaugurée lors des Journées du Patrimoine

Le retable et le maître-autel restaurés de l’église Notre-Dame de la Nativité de Gedinne, en province de Namur, seront inaugurés le 7 septembre prochain, a annoncé lundi la Fondation Roi Baudouin.

La restauration d’un retable du XVIe siècle inaugurée lors des Journées du Patrimoine

Durant plus de six mois, des restaurateurs ont rendu leur lustre au retable et au maître-autel de l’église Notre-Dame de la Nativité, ainsi qu’à d’autres éléments du lieu comme les volets et deux devants d’autel en textile. Ces travaux s’inscrivent dans le cadre d’un «projet de restauration globale soutenu par le Fonds Jacques et Christiane Barbazon, qui a pour but de sauvegarder, valoriser et promouvoir le patrimoine local et culturel dans la province de Namur», explique la Fondation Roi Baudouin, qui gère ce fonds.

Parallèlement, une étude a été menée en collaboration avec les services de l’Institut royal du Patrimoine artistique, afin de préciser la datation du bois et de la polychromie du retable, ainsi que son origine. «L’étude a pu confirmer que le retable a été réalisé à la fin du XVIème siècle par des artisans locaux, de la région de Dinant. C’est assez rare: à l’époque, les retables étaient essentiellement fabriqués en Flandre. Cette découverte rend donc le retable de Gedinne particulièrement intéressant et ouvre des perspectives de recherche pour le patrimoine dans cette région», souligne Fanny Cayron, responsable de la restauration.

L’ensemble de ce patrimoine religieux sera mis à l’honneur durant les Journées du Patrimoine en Wallonie, le week-end des 7 et 8 septembre. Sa restauration sera inaugurée le 7 septembre à 16h, en présence notamment du gouverneur de la Province de Namur et du bourgmestre de Gedinne. Fanny Cayron donnera à cette occasion une conférence sur l’histoire et la restauration du retable.