Le retable et le maître-autel retrouvent de l’éclat

Les travaux de restauration du retable et du maître-autel de l’église Notre-Dame de la Nativité ont commencé il y a quelques jours.

Étienne Wanlin

L’église Notre-Dame de la Nativité de Gedinne possède un magnifique retable datant de la fin du XVIe siècle. Bâti en bois polychromé et doré, il est divisé en six compartiments présentant des scènes de la Passion du Christ et de la vie de la Vierge. Cette œuvre d’art faisant partie de notre patrimoine religieux a été insérée dans un autel baroque au XVIIe siècle et a subi différentes modifications jusqu’au XIXe siècle. Parmi celles-ci, on peut citer l’ajout d’un tabernacle et de deux volets. Historiquement, les volets étaient ouverts les jours de fête et fermés aux autres moments de l’année.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.