Pochet les a tous mis en… poche

Ce jogging comptant pour le Challenge des Ardennes a de nouveau répondu à l’attente. Pochet n’a pas traîné en chemin.

Maurice MINE
Pochet les a tous mis en… poche
Ils sont à peine partis et on retrouve déjà devant: Copine (55), Pochet (2033) ou encore Lejeune (178). ©ÉdA – 40368861090

Ce jogging est l'une des vingt et une manches du Challenge des Ardennes. «La plus dure», prétend Robert Leducq. Et oui, ce parcours est plutôt accidenté. Les meilleurs mollets ne vont pas être épargnés. Si récemment, à Graide, les rangs étaient plutôt clairsemés, ici, ils sont assez bien fourmis. Bien que! Le grand chef, Philippe Baijot, sans boire la soupe à la grimace, se montre plus distant: «Au fil des ans, le nombre de participants a diminué. Pourquoi? Les gens ont toujours la fibre sportive aussi développée. Mais ils n'ont plus que l'embarras du choix. Les trails et les joggings se sont multipliés comme des petits pains. Il faut, aujourd'hui, user d'autres stratagèmes. Ce jour, au moment de l'inscription, ils reçoivent un petit présent offert par des sponsors. Puis une tombola dotée de lots non négligeables. Mais bon, il n'y a pas encore le feu au lac. Ceux qui aiment Gedinne reviennent à Gedinne. Nous avons aussi notre vedette: Alexandre Pochet. Avant, en course, je le précédais assez facilement. Sur l'heure, à l'allure d'un TGV, il me laisse franchement sur place». Ce qui va encore arriver…

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.