Vraiment fou de boudin

Un marché du terroir est l’occasion de rencontrer des producteurs amoureux de leur métier. Parmi ces passionnés, M. Antoine.

P.H.
Vraiment fou de boudin
LOUETTE-SAINT-PIERRE Le marché a bien marché ©EdA

Boucher depuis l’âge de quinze ans, il aime le travail de la charcuterie et plus particulièrement l’élaboration des boudins. Dans l’atelier de son commerce à Bohan-sur-Semois, il teste mille et une recettes pour trouver des boudins qui séduisent les palais. «J’aime associer les ingrédients pour trouver des produits inédits. À vrai dire, j’aime sortir des sentiers battus. Du boudin créole en passant par celui à l’anis», explique l’artisan. Dernièrement, il s’est lancé dans la fabrication d’un boudin au fromage d’Orval. «On a travaillé beaucoup pour l’abbaye. En faisant des tests, on a trouvé cette association. Froid, on devine le fromage. Chaud, il parfume le boudin», commente M. Antoine.