L’Ardenne labellisée « all access »

Des circuits en voiture, à moto, à pied, à cheval, mais surtout des circuits sans frontière : on y travaille, grâce à des fonds européens.

Emmanuel Wilputte
L’Ardenne labellisée « all access »
air pur ©ÉdA – 201923378496

L’Ardenne, au sens le plus large du terme, regroupant les territoires du Sud de la province de Namur (arrondissements de Dinant et Philippeville); de la province de Luxembourg (arrondissements de Neufchâteau et Virton); et du département du même nom, côté français. L’Ardenne au sens géographique du terme, un vaste et beau massif sans frontière, que les opérateurs, tant belges que d’outre-Bouillon, ont décidé de «vendre» comme tel. C’est donc ensemble qu’ils ont glané et obtenu des subsides européens, dans le cadre du programme «Interreg 4». Le but: désenclaver des sous-régions «cul-de-sac », ouvrir à leurs habitants une perspective à 360 degrés, et non plus à 180 degrés. Dans tous les domaines. La santé, l’économie, mais aussi le tourisme. C’est ce dernier chapitre qui nous intéresse ici. Plus particulièrement un projet «Ardenne all access», qui sera le nom d’un site web en cours de construction, opérationnel d’ici septembre 2013.