Des montagnes peuvent être déplacées

Le temps n’est pas au beau fixe. Lors de la cérémonie des vœux, le bourgmestre Vincent Massinon a préféré en rire qu’en pleurer.

P.H.
Des montagnes peuvent être déplacées
Mieux vaut en rire ... ©ÉdA – 201708465823

Il aurait pu venir avec un casque gaulois sur la tête ou une belle cravate rappelant à souhait les années 70. Il ne l’a pas fait. À la place, le premier citoyen a mis plusieurs poignées d’humour dans son discours. Manière de faire passer la pilule. Connaissant son sujet, il a lancé quelques messages positifs vers son personnel, pour que soulever des montagnes soit à l’agenda de cette année. Il n’a pas raté la classe politique dont il fait partie. C’est surtout vers le haut que les flèches étaient tirées.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.