Pas de réfugié à l'institut

Pas de réfugié à l’Institut

P.H.
Pas de réfugié à l'institut
Pas de réfugié à l'Institut ©ÉdA – 10584497877

Non, les anciens bâtiments qui abritaient l’institut Notre-Dame n’accueilleront pas des demandeurs d’asile. Forte d’un bail emphytéotique, la commune de Gedinne compte y créer trois logements sociaux. Outre ce projet, l’endroit devrait accueillir des activités de l’ASBL « La Fourmilière » et des œuvres du Doyenné.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.