Priorité au pouvoir d’achat pour la nouvelle majorité à Floreffe

La nouvelle majorité a dévoilé au conseil communal ses intentions pour la suite de la législature. Elle promet un changement de cap et annonce vouloir redonner du pouvoir d’achat au citoyen.

Dominique LAMBRECHTS
 Le Franierois Maxime Despontin a prêté serment dans les mains de Benoît Mouton, nouveau président du conseil.
Le Franierois Maxime Despontin a prêté serment dans les mains de Benoît Mouton, nouveau président du conseil. ©ÉdA – 502099067990

La séance du conseil communal de lundi soir a débuté par une double prestation de serment dans les mains de Benoît Mouton, le nouveau président du conseil. D’abord, celle de Delphine Monnoyer, présidente du CPAS en tant que membre du collège et, ensuite, Maxime Despontin (DéFI) qui remplace Philippe Hermand qui a remis sa démission le 19 avril.

La majorité au grand complet a dévoilé sa note d’intention pour la suite de la législature. La majorité RPF-Défi s’est penchée sur la fiscalité. Sans diminuer les rentrées fiscales, elle entend redonner plus de pouvoir d’achat aux citoyens et, en priorité, aux plus faibles revenus.

Exit la taxe de salubrité, moins de levées gratuites

Quatre actions sont prévues: la suppression de la taxe de salubrité (40 € par ménage) jugée injustifiée; la réduction de 0,2% de la taxe additionnelle à l’impôt des personnes physiques pour ramener le taux de 8,5% à 8,3% avec un gain de 10 à 40 € prévu; l’augmentation de 150 centimes additionnels de la taxe additionnelle au précompte immobilier pour passer de 2800 à 2950 centimes et, enfin, la taxe forfaitaire sur l’enlèvement des déchets ménagers sera aussi applicable aux personnes morales comme c’est le cas dans la majorité des communes.

Concernant la taxe sur les déchets, la majorité veut récompenser les ménages qui font des efforts en vue de réduire leur production de déchets ménagers, en réduisant la partie forfaitaire et le nombre de levées gratuites et en augmentant la partie variable. " Actuellement un ménage "zéro déchet" paie la même taxe forfaitaire qu’un ménage qui remplit un conteneur tous les quinze jours", souligne le nouveau maïeur (Philippe Vautard, RPF).

Offre d’emploi: un responsable RH

Le collège accorde aussi une attention particulière aux membres du personnel qui ont été confrontés ces dernières années à de nombreuses difficultés notamment en raison de la crise sanitaire. Il veut donner à chacun une vue claire de l’avenir (recrutement, promotions, cadres). Dans l’immédiat, la commune va engager un(e) responsable des ressources humaines qui viendra en support de la directrice générale. " On va redéfinir les tâches de certaines fonctions en vue d’une meilleure répartition du travail", annonce Philippe Vautard.

Dans le domaine de la petite enfance, un appel à projets pour l’extension de la crèche de Franière est en cours de rédaction.

La majorité va aussi renforcer l’information et la rendre davantage pertinente au travers du bulletin communal et des réseaux sociaux. " Notre action est au service des Floreffois. Il est essentiel de bien les en informer."

Pour Magali Deproost (Écolo): " C’est totalement insuffisant. Que va-t-il advenir des projets initiés comme Reno-Défi, le schéma de développement communal, la gendarmerie, la maison André?"

Et le bourgmestre de répondre: "Rassurez-vous nous n’allons pas tout révolutionner, ni tout balayer d’un revers de la main. Les projets que nous avons soutenus quand nous étions dans l’opposition seront poursuivis. Nous poursuivrons aussi les partenariats avec le Foyer namurois et l’AIS (l’ASBL Gestion Logement Namur)."

Les plus consultés depuis 24h