Cocotte en papier porte ses premiers fruits

Effervescence du côté de la Grange Cocotte. Le temps des premières autocueillettes est venu pour les 86 inscrits.

Alexis Seny
Cocotte en papier porte ses premiers fruits
Après les aléas climatiques, depuis quelques semaines, la saison est bien lancée.

Du projet sur papier au défi du terrain, le potager géant de la Grange Cocotte (l’ancienne grange, bienveillante, qui surveille ces activités agricoles voulues plus écoresponsables), se développe bien. Il y a quelques mois, les dernières parts du projet étaient vendues, permettant aux initiatrices, Hanna Dupont et Maude Verhulst, de lancer leur aventure et à leurs abonnés de bénéficier d’un abonnement de 32 semaines (320€) en fruits et légumes à récolter sur place, un terrain de 90 ares aux abords du n° 13 de la rue de Malonne.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...