Esperanzah!: Au bar, ça sera (aussi) à la carte

Esperanzah soigne ses festivaliers. L’événement met une nouvelle fois l’accent sur l’accueil. Les organisateurs cherchent à diminuer les files. Au camping ainsi qu’au bar, grâce à la carte cash less.

Bertrand Lani
Esperanzah!: Au bar, ça sera (aussi) à la carte
Petite ou grosse grosse soif, il ne sera plus nécessaire de charger ses poches de tickets boissons… grâce à la carte cash less. ©ÉdA – 302123445739

Plus de 30 000 personnes sont attendues ce week-end dans l'enceinte de l'abbaye de Floreffe. Même sans être agoraphobe, une telle marée humaine impressionne. Chaque année, les organisateurs ne se ménagent pas pour améliorer le confort de leurs festivaliers. «Pour cette édition, on a particulièrement mis l'accent sur l'accueil», souligne Jean-Yves Laffineur. Esperanzah, avec son camping réservé aux familles et ses hamacs disséminés côté jardin, fait déjà figure de bon élève en la matière.