Ohey pas trop inquiété

Dans le haut du tableau, le résultat marquant est sans conteste la victoire d’Éghezée face à IATA C (67-60). «Non sans mal, explique Yannick Demoitié, le coach hesbignon, car nous sommes menés de quinze points dans le troisième quart (35-50). Mes joueurs se sont alors réveillés et le banc a fait la différence notamment lors du dernier quart que nous avons remporté sur la marque de 26-14. Comme le titre ne devrait pas échapper à Faulx, nous allons essayer de décrocher la seconde place finale. Dans cette optique, le prochain match face au Conti sera très important. Nous poursuivrons à Sombreffe et à… Faulx.»

G.B.

À l’autre bout du classement, le match à ne pas perdre opposait Floreffe, la lanterne rouge, à Ohey, toujours pas rassuré sur son sort. La victoire est revenue aux Oheytois qui n’ont guère été inquiétés. Et cela malgré un score serré de 50-58.