Leuze: une maison de vie plutôt qu’une maison de repos

Une fois accueilli en maison de repos, il est encore possible de… progresser. C’est ce qu’on pense au Ry du Chevreuil, réalisations à l’appui.

Samuel Husquin

Maison de repos.Le choix des mots en dit déjà beaucoup sur la manière dont sont trop souvent perçus les lieux d’accueil de nos aînés. "Comme d’autres, je préfère parler de résidence de vie.Cela balaie un peu le cliché des pensionnaires assoupis devant la télévision tout au long de la journée", intervient Florence Vandevoorde, directrice du Ry du Chevreuil.