Éghezée: Dominique Van Roy met fin à sa carrière politique

Bourgmestre pendant 15 ans et échevin pendant 18 années, Dominique Van Roy a décidé de mettre fin à sa carrière politique.

Samuel Husquin
Éghezée: Dominique Van Roy met fin à sa carrière politique
Dominique Van Roy quittera ses fonctions à la fin du mois de février. Une importante page politique qui se tourne à Eghezée. ©EDA – Ghizela VILLANCE

Avec sa large carrure, sa voix grave et son verbe précis, Dominique Van Roy en impose. Le patron, il l’a d’abord été au sein de son groupe politique, les libéraux éghezéens réunis sous une bannière plus large et rassembleuse. Celle des EPV: Ensemble Pour Vous. C’est Jean-Marie Severin qui lancera en politique ce Hesbignon d’adoption.

Rapidement, l’Aischos fait jouer ses qualités: un savant mélange de fermeté, de sens de la persuasion, un art consommé du compromis et une belle dose de pragmatisme.

En 1989, il devient déjà échevin. A ce moment, c’est le PS qui est le premier parti à Eghezée. Mais là encore, Dominique Van Roy permettra à son équipe politique d’inverser la tendance grâce à son énorme science du casting. L’Aischois aurait été un bon coach de foot. Ou en tout cas, un excellent recruteur, toujours à la recherche de la dernière pépite, du petit jeune prometteur, de la figure locale qui fera le plein des voix dans son patelin. Et la formule fonctionne. En 2000, les EPV deviennent la première formation politique à Eghezée. Et assez logiquement, Dominique Van Roy réclame le mayorat pour les trois dernières années du mandant. Le socialiste Roger Dewart fulmine et promet de récupérer son écharpe en 2006. C’est tout l’inverse qui va se produire. Les socialistes sont mis hors-jeu et les EPV partent pour douze ans avec les IC. En 2018, la liste une nouvelle fois emmenée par Dominique Van Roy raflera même la majorité absolue. C’est probablement le plus grand trophée de la carrière publique de Dominique Van Roy et pourtant, pour l’Aischois, cette grande réussite électorale sera aussi une victoire à la Pyrrhus. Sur la ligne d’arrivée, au décompte, Van Roy est dépassé de près de 400 voix par Rudy Delhaise qui s’empare logiquement du mayorat.

La relève avec David Hougardy

Moins présent sur le terrain et au sein de son groupe, Dominique Van Roy semble prendre progressivement distance avec la vie politique. Il n’a jamais caché qu’il croyait aussi en la vie… après la politique. Il a ses jardins secrets, sa famille et son petit coin de paradis dans le Sud de la France.

Jeudi, il a annoncé au personnel communal qu’il comptait quitter ses fonctions politiques à la fin du mois de février. A mi-mandat mais ce n’est qu’une demi-surprise.

Pour prendre sa place au sein du collège, un nom circule avec instance: celui de David Hougardy, un Leuzois de 45 ans, conseiller communal très impliqué dans le monde sportif. Ce sera aussi un fameux défi à toute l’équipe des EPV pour remplacer une personnalité qui aura occupé un tel espace dans la vie publique éghezéenne. Et ceci pendant plus de trente ans, un fameux bail.