Méfiance, la fièvre du samedi soir réussit bien aux Athois

Aische – Ostiches/Ath (s. 20 h)

L.D.

Les sentiments étaient mitigés après le nul obtenu à Stockel dimanche dernier. Une mi-temps très moyenne et la réaction attendue lors de la seconde: «On va retenir qu'on a eu la bonne attitude lors des 45 dernières minutes. Je suis content de la réaction après avoir été mené pour la première fois de la saison», confie Manu Rousselle. Toujours invaincus depuis le début du championnat, les Aischois se doivent, après deux matches nuls consécutifs, de goûter à nouveau à la victoire dans leurs installations face à Pays Vert Ostiches, une équipe qui a encaissé deux fois plus de buts que les Hesbignons. «L'équipe adverse est composée de joueurs assez physiques, elle va tenter de nous empêcher de développer notre jeu, il faudra dont être présent dans tous les duels, les premiers et deuxièmes ballons surtout si on veut l'emporter. Le brevet d'invincibilité c'est bien mais si on veut rester dans le haut du classement, il nous faut les trois points», conclut le coach.