Petit succès pour les Biwacks

Une centaine de participants étaient sur la ligne de départ du jogging des Biwaks, qui avait lieu vendredi passé à Petit-Waret.

A.G.
Petit succès pour les Biwacks
Sébastien Mahia a signé une belle victoire sur la plus petite distance, devant Jérôme Lechien et Jean-Baptiste Defawe.

C’est un petit succès pour le jogging des Biwacks, organisé vendredi soir au départ du terrain de foot de Petit-Waret. Seuls 106 participants ont pris le départ sur une des deux distances proposées, à savoir 7,1 kilomètres et 11,9 kilomètres.

La 316e victoire de Mahia

Le «boulimique» des courses, Sébastien Mahia, s’alignait sur la petite distance, avec l’envie de ne pas griller toutes ses cartouches du week-end puisqu’il participait le dimanche au marathon du BW. Mais c’était sans compter sur la présence de Jérôme Lechien, très en forme ces dernières semaines, qui a donné du fil à retordre à l’abeille la plus rapide du pays. Finalement, c’était dans une portion un peu plus typée trail que Sébastien est parvenu à creuser l’écart et s’est imposé sur la petite distance. Jérôme terminait 28 secondes plus tard, et s’octroyait la seconde place. Le troisième concurrent à franchir la ligne d’arrivée s’appelait Jean-Baptiste Defawe.

Chez les filles, la victoire revenait à une toute jeune concurrente. C’est Maelys Libois qui s’est montrée la plus rapide. Elle s’est classée devant Maya Dussard et Catherine Borguet.

Départ rapide

Sur la longue distance, le départ a été très rapide. Il faut dire que les départs étaient communs pour les deux parcours, ce qui forçait un peu les participants de la longue distance à mettre le paquet pour suivre le peloton, sans savoir qui faisait quelle distance. C’est ainsi qu’Aurélien Didier a bouclé les quatre premiers kilomètres en 13'40 minutes, avant de ralentir un peu l’allure. Les autres se sont sans doute un peu brûlé les ailes. C’était finalement le Cinacien qui a décroché la première place. Jo Vrancken et Beny Stulens ont complété le podium. Les trois premières dames, Aurélie Bellanger, Muriel Maquigny et Ariane Chardon se sont tenues en moins d’une minute.