Vésale Pharma à Éghezée: 5 millions€ pour la recherche contre les infections

La société pharmaceutique commence un projet de recherche en phagothérapie, un enjeu de santé mondial.

Samuel Sinte

«Récemment, on a utilisé les phages en dernier recours dans un cas de diabète sur une personne à qui on avait déjà dû couper les pieds, puis les jambes et chez qui l'infection persistait… Au bout de trois jours de traitement, elle était tirée d'affaire grâce aux phages.» Au travers de ce cas, explique Éric Poskin, responsable de la stratégie et de la communication chez Vésale Pharma, on comprend à la fois tout le potentiel médical des «phages», les enjeux de santé qu'ils représentent et la situation particulière du cadre de leur utilisation.