Waret: vers un forfait général?

Waret 4 – Genappe 13

D.O.

Le calvaire de Waret se poursuit. Face à la solide équipe de Genappe, qui vise un retour parmi l'élite, les Hesbignons se sont battus à quatre. «Très vite, Gwenaël Soulier a dû se retirer, souffrant du dos, raconte Benjamin Grégoire. On s'est débrouillé avec Rodrigue Lecocq au fond, moi au grand et Steve Dasset au petit milieu, Kevin Dasset évoluant seul en devanture. On a bien résisté jusqu'à 2-2, avant de perdre le jeu de Gwenaël, qui ne pouvait livrer. On a pris un coup au moral et Genappe a pu filer vers la victoire. On n'a toujours pas trouvé de cinquième joueur. Le comité doit prendre une décision. J'ignore si nous irons à Aisemont. En tout cas, on n'a pas envie de faire rire de nous. C'est comme si, au football, on jouait sans gardien ou sans attaquants.»