Fernelmont va suer jusqu’au bout

Olivier Cauz, le coach de Fernelmont (1er), appréhendait la visite de Taviers (3e) dont il connaissait le jusqu’au-boutisme.

B.J.

Le scénario du match lui a donné raison (1-1). «Nous avions pourtant la maîtrise du jeu en première période», analysait-il Son équipe a été freinée par quelques décisions arbitrales contestables, selon lui. «Plusieurs hors-jeu très limites qui auraient pu nous offrir des duels avec le gardien.»