Probiotiques: une entreprise wallonne dépose un brevet révolutionnaire

L'entreprise Vésale Pharma, située à Noville-sur-Mehaigne (près de Namur), a mis au point un procédé pour stabiliser les probiotiques. Une fois ingérés, ces micro-organismes ont un effet très positif sur le système digestif et même le système immunitaire dans son ensemble. Mais leur viabilité est très basse. Le procédé mis au point par Vésale Pharma permet de protéger les probiotiques et accroître leur efficacité.

Les probiotiques sont de fait très sensibles à l'humidité, aux températures élevées, à l'oxygène, etc.

Le procédé consiste à les placer dans un enrobage fait de microsphères.

Pour le mettre au point, Vésale Pharma a collaboré avec un laboratoire allemand spécialisé dans la micro-encapsulation. Le résultat, sous forme de minuscule bille, permet d'utiliser plus facilement les probiotiques.

Il est ainsi possible maintenant de les associer à des substances à la base mortelles pour eux, comme la Vitamine C ou le Zinc. Les produits peuvent aussi être mieux conservés, ce qui ouvre la porte des pays chauds, marchés inaccessibles jusqu'ici.

Pour l'entreprise wallonne, c'est une aubaine commerciale. Le marché des probiotiques est en effet en pleine croissance. De 2003 à 2008, il a quasiment doublé, et il devrait atteindre 24 milliards de dollars en 2014.