Ce samedi, les flambeaux vont illuminer la citadelle de Dinant

La 2e descente aux flambeaux de la citadelle a lieu ce samedi soir, avant le feu d’artifice.

smon
Ce samedi, les flambeaux vont illuminer la citadelle de Dinant

Depuis le 25 novembre, la seconde édition de Dinant Lumière anime le centre-ville de la Cité des Copères et ses différents lieux culturels au travers d’activités et d’événements. Les festivités se clôtureront ce samedi 7 janvier par la descente aux flambeaux des 408 marches de la Citadelle et par le tir d’un feu d’artifice depuis les jardins du CPAS à 21h30. "Cette descente aux flambeaux s’adresse à tout le monde, aux enfants de 5 ans jusqu’aux 80 ans et plus. Le rendez-vous est fixé avant le départ, à 17h30, sur la place Reine Astrid. On montera en téléphérique à la Citadelle puis on descendra tous ensemble. Les flambeaux sont fournis pas la société Ultrason. Il s’agit d’imitations lumineuses car ce serait trop dangereux avec de vrais flambeaux", explique Maxime Laloux, qui organise l’événement en collaboration avec la Citadelle de Dinant.

L’an dernier, pour la toute première édition, la descente aux flambeaux a rassemblé 250 participants. Une belle réussite vu la météo ce soir-là. "Il drachait", se souvient le Dinantais. Les organisateurs espèrent faire encore mieux que l’an dernier en termes d’affluence même si les prévisions météorologiques ne sont pas bonnes. "On va essayer de couvrir une partie de la descente en cas de pluie. On s’est lancé un défi, celui de remplir le point de vue de la Citadelle qui donne sur le centre de ville ainsi que les 408 marches de la Citadelle lors de la descente afin que cela donne des photos inédites. C’est 100 % gratuit. On demande juste aux participants de dire sur la page Facebook de l’événement s’ils participent, afin qu’on puisse se projeter", poursuit Maxime Laloux qui espère la venue de 500 participants.

Cette descente aux flambeaux se fera en chanson et non dans un silence religieux. "Sur la chanson" la ballade des gens heureux "de Gérard Lenorman. On veut quelque chose de convivial. On a aussi prévu un bar sur la Place Reine Astrid pour l’avant et l’après descente", termine Maxime Laloux.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...