Gedinne: aussitôt sa probation terminée, il refrappe sa compagne

"Dix-huit mois pour vol avec violence en 2015 et un an avec sursis probatoire pour des coups sur cohabitant en 2016, cela commence à faire beaucoup ", fait remarquer le président du tribunal correctionnel de Dinant à Jason, homme d’une vingtaine d’années poursuivi pour avoir frappé sa compagne, le 2 mars 2020 à Gedinne.

S.M.
Gedinne: aussitôt sa probation terminée, il refrappe sa compagne
©Heymans

Condamné par défaut à deux ans de prison ferme en novembre 2021, le prévenu fait opposition à ce jugement. Il a reconnu avoir saisi sa compagne par la gorge, à la suite d'une altercation, et lui avoir mis un coup au niveau du tibia. Les blessures ont été constatées par un médecin. "Je consommais des stupéfiants et de l'alcool. Aujourd'hui, à part une bière de temps en temps, je ne prends plus rien ", explique Jason.

Le parquet de Namur précise que l'intéressé se trouve en état de récidive. "En 2016, il était déjà condamné pour des coups sur sa compagne enceinte. Il a dû suivre des conditions. Elles étaient à peine terminées qu'il a recommencé." Une peine de travail de 200 h, à laquelle le prévenu ne s'oppose pas, est requise. Jugement le 24 février.