Vidéo | Chantier de la maison Monin à l’arrêt: après les inondations, la tuile de plus pour Bouvignes (Dinant)

L’extension de la Maison du patrimoine médiéval mosan est attendue depuis 10 ans. Et ça traîne encore… l’entreprise générale désignée est en procédure de redressement judiciaire.

Aurélie Moreau

Depuis six mois, les échafaudages montés contre la maison Monin (du nom de ses anciens propriétaires) sont vides de leurs ouvriers. Au sommet du bâtiment, seule la sous-toiture est posée. À l'intérieur, tout est à nu. "On en est au stade du gros œuvre…", précise Claire-Marie Vandermensbrugghe, directrice de la Maison du patrimoine médiéval mosan, quelque peu dépitée.